Société de formation en orthopédie dento faciale et en orthodontie


SLOT-CONCEPT.COM

9 route de lanneguen
56610 Arradon
Tel. 0297542996
Fax: 0297476503
Contactez-nous

docteur.ernoult@gmail.com
docteur.paisant@gmail.com
  • Ex-président du Craniom Concept
  • Animateur de nombreuses conférences en France et à l’étranger
  • Co-auteur des Mini vis
  • Co-auteur de l’analyse céphalométrique du craniom

CV ET Communication

Video Concept technique linguale eclips

Nouveau : SLOT L’orthodontie moderne

L'orthodontie fonctionnelle - Technique de Planas
Réhabilitation Neuro-Occlusale ou RNO

Les principes sur lesquels se fonde la Réhabilitation Neuro-Occlusale ou RNO ont été découverts par Pedro Planas. C’est ce dernier qui inventa dans les années 60 des appareils permettant d’obtenir la mastication unilatérale alternée sur des bouches initialement en total déséquilibre. Le traitement mis au point par Pedro Planas, qu’il a appelé la Réhabilitation Neuro-Occlusale (RNO), consiste en général à porter en bouche deux plaques de résine sur lesquelles on a adjoint deux petits bourrelets appelés pistes. Ce sont les plaques à piste de Planas .
Quand le patient ferme la bouche, les pistes entrent en contact, les dents légèrement surélevées n’empêchent plus la mâchoire de faire des mouvements sur les côtés.

Plaques à piste de Planas en latéralité droite et gauche pour le développement transversal des mâchoires

Les schémas montrent que les appareillages permettent la mobilité de la mandibule en réduisant les frottements dentaires, d’après Pedro Planas. (extrait article Bernard Black)

Les mouvements de la mandibule et les frottements dentaires ainsi rétablis permettent l’équilibre et la croissance des maxillaires. Une fois la fonction de mastication retrouvée, l’appareil pourra être ôté.
Le port des pistes de Planas n'est possible que chez un patient qui respire couramment par le nez. En cas de respiration buccale qui a de fâcheuses conséquences sur l'esthétique et sur la santé, il faut souvent dégager les végétations et impérativement rééduquer la ventilation avant d'entreprendre le traitement.

Ces principes ont été repris par Wilma Alexandre Simoes au Brésil dans les années 70 qui a adapté sur ces pistes des auxiliaires en s’inspirant des appareils fonctionnels de Bimler , Frankel , Eschler, Balters, Kawamura, Petit, Château et bien d’autres pour chercher une « exitation neuronale » au niveau des articulations temporo- mandibulaires, des muscles, du parodonte et des muqueuses pour favoriser la croissance.

Cette philosophie de traitement a été repris par Claude Catach professeur à l’université de Cruzeiro do Sul, au Brésil que j’aurais l’honneur d’inviter prochainement en France pour un cycle de quatre cessions de 2 jours de perfectionnement pour les praticiens qui sont intéressés. Elle enseignera le principe de « Changement de Posture Thérapeutic en Roue Sagittal »

Le SLOT considère cette approche indispensable dans l’enseignement et la pratique orthodontique et orthopédique. Elle n’est pas incompatible avec les techniques multibagues, à la condition de respecter les formes d’arcades et une occlusion non verrouillée dans le respect de l’intégrité des arcades (éviter à tout prix les extractions ). La rééducation des dysfonctions, l’apport de l’ostéopathie, et la posturologie font également partie de notre arsenal thérapeutique …